Pour y voir plus clair dans la jungle des labels 

    ou

    Label bio de l'UE

    www.ec.europa.eu/agriculture

    Label officiel de la Commission européenne pour les denrées alimentaires issues de l'agriculture contrôlée

    Titulaire

    Commission européenne

    Type de mention

    Label

    Bedingt empfehlenswert
    83

    Concernant le système d‘évaluation

    Le label a été évalué exhaustivement dans les domaines «Gestion», «Ecologie et aspects sociaux» et «Processus et contrôle». Pour de plus amples informations, consultez ici

    Contrôles annuels des étapes de production, de transformation, d'emballage et d'étiquetage, puis certification selon le règlement européen relatif à la production biologique. Les organismes de contrôle et de certification sont choisis par les différents pays membres de l'UE; ils sont accrédités. Des contrôles inopinés ont également lieu. Le certificat est valable un an. Le numéro de contrôle qui figure sur les produits indique que les contrôles ont eu lieu.

    Comparaison avec des labels ou déclarations apparentés

    Où acheter les produits portant cette mention

    Magasins de produits biologiques et diététiques

    Contenu détaillé

    Critères généraux

    Les produits labellisés doivent répondre aux critères du règlement CE relatif à la production biologique. 
Les principaux critères sont les suivants:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés mécaniques de travail du sol.
    • Les engrais minéraux facilement solubles ne sont pas utilisés. Le sol est fertilisé par la rotation des cultures et l’utilisation d’engrais animaux et végétaux.
    • Les semences et les plants conventionnels ne sont autorisés que dans des cas exceptionnels (p. ex. périodes de transition).
    • L’élevage doit être conforme aux besoins des espèces (aération, place, confort et lumière).
    • Les aliments sont produits de manière écologique et ne contiennent ni antibiotiques, ni stimulateurs de performances; ils doivent être produits sur place.
    • Les produits phytothérapeutiques et homéopathiques doivent être préférés aux autres médicaments.
    • Il est interdit d’utiliser des facteurs de croissance et de modifier le cycle de reproduction des animaux.
    • Les farines animales sont interdites dans les fourrages.
    • La pollution des sols et des eaux par des déjections animales solides et liquides doit être évitée.

    Produits laitiers

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients sont biologiques.
    • Les animaux sont nés sur place ou proviennent d’autres exploitations biologiques. L’achat d’animaux issus d’élevages conventionnels n’est autorisé que dans des cas exceptionnels.
    • Les espèces et les races doivent être choisies selon leur capacité à s’adapter aux conditions locales, leur vitalité et leur résistance aux maladies.
    • L’élevage des animaux doit être conforme aux besoins des espèces (aération, lumière, place et confort) et permettre un comportement social naturel.
    • Les sorties en plein air et, selon les espèces, au pâturage doivent être garanties.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les aliments doivent être d’origine biologique et, si possible, être produits sur place.
    • Au moins la moitié de la surface doit être dure et ne peut donc être constituée de caillebotis et de grille. L’étable doit comporter suffisamment de surfaces de repos recouverts de paille sèche.
    • L’élevage doit être conforme aux besoins des espèces (aération, place, confort et lumière).
    • Les farines animales sont interdites.
    • L’utilisation d’hormones et de stimulateurs de croissance et de performances est interdite.
    • Les traitements préventifs à base de médicaments, d’antibiotiques, etc., ne sont pas autorisés.
    • Les produits phytothérapeutiques et homéopathiques doivent être préférés aux autres médicaments.

    Vin et bière

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés mécaniques de travail du sol.
    • Les engrais minéraux facilement solubles ne sont pas utilisés. Le sol est fertilisé par la rotation des cultures et l’utilisation d’engrais animaux et végétaux.
    • Les semences et les plants conventionnels ne sont autorisés que dans des cas exceptionnels (p. ex. périodes de transition).
    • La pollution des sols et des eaux par des déjections animales solides et liquides doit être évitée.

    Œufs

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Il est interdit d’utiliser des facteurs de croissance et de modifier le cycle de reproduction des animaux.
    • Afin d’éviter la pollution de l’environnement, la densité maximale de poules pondeuses est de 230 individus par hectare de surface agricole utile. La coopération entre plusieurs exploitations est possible.
    • L’élevage en batterie est interdit.
    • La taille du poulailler est limitée à 3000 poules pondeuses par unité. La surface minimale pour six individus est d’un mètre carré de surface utile.
    • Au moins un tiers de la surface du poulailler doit être recouvert de paille.
    • Des perchoirs doivent être à disposition.
    • Un accès vers l’extérieur doit être garanti lorsque les conditions externes le permettent.
    • Les poules doivent pouvoir prendre un bain de poussière.
    • Les animaux doivent recevoir la lumière du jour. Une phase de repos d’au moins huit heures sans éclairage est prescrite.
    • Le rognage systématique du bec est interdit.
    • Les produits phytothérapeutiques et homéopathiques doivent être préférés aux autres médicaments.
    • Les farines animales sont interdites.
    • Les aliments sont produits de manière écologique et ne contiennent ni antibiotiques, ni stimulateurs de performances; ils doivent être produits sur place.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.

    Viande

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients sont biologiques.
    • Les animaux sont nés sur place ou proviennent d’autres exploitations biologiques. L’achat d’animaux issus d’élevages conventionnels n’est autorisé que dans des cas exceptionnels.
    • Les espèces et les races doivent être choisies selon leur capacité à s’adapter aux conditions locales, leur vitalité et leur résistance aux maladies.
    • L’élevage des animaux doit être conforme aux besoins des espèces (aération, lumière, place et confort) et permettre un comportement social naturel.
    • Les sorties en plein air et, selon les espèces, au pâturage doit être garanti.
    • La stabulation entravée tout au long de l’année est interdite.
    • Les porcelets et les poules ne sont pas maintenus en cage.
    • Les caillebotis intégraux ne sont pas autorisés.
    • Les aliments doivent être d’origine biologique et, si possible, être produits sur place.
    • Les farines animales sont interdites.
    • L’utilisation d’hormones et de stimulateurs de croissance et de performances est interdite.
    • Les traitements préventifs à base de médicaments, d’antibiotiques, etc., ne sont pas autorisés.
    • La reproduction se fait en principe par monte naturelle; l’insémination artificielle est toutefois autorisée. Les autres techniques de reproduction artificielle ne sont pas autorisées.
    • Les opérations telles que la taille des dents, la coupe de la queue, le rognage du bec, etc. ne doivent pas être systématiques. L’écornage des bovins est autorisé pour des raisons de sécurité.
    • La pollution des sols et des eaux par des déjections animales solides et liquides doit être évitée.
    • Les produits phytothérapeutiques et homéopathiques doivent être préférés aux autres médicaments.

    Herbes aromatiques et épices

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • L’exploitation doit être organisée le plus possible en circuit fermé. Les végétaux cultivés sont destinés à l’alimentation animale aussi bien qu’à la consommation humaine.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les semences utilisées doivent être de bonne qualité et provenir d’une multiplication biologique. Les semences et les plants conventionnels ne sont autorisés que dans des cas exceptionnels (p. ex. périodes de transition).
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. Les défenses immunitaires des plantes sont renforcées et les mécanismes de régulation naturels sont favorisés: promotion des auxiliaires, choix d’espèces et de variétés adaptées au site, rotation des cultures appropriée, travail du sol au bon moment et fertilisation équilibrée. Les produits phytosanitaires autorisés sont par exemple le pyrèthre et les préparations à base de bacillus thuringiensis.
    • Les adventices sont régulés grâce à une rotation des cultures appropriée et l’utilisation d’outils mécaniques.
    • Les engrais minéraux facilement solubles ne sont pas utilisés. Le sol est fertilisé par la rotation des cultures et l’utilisation d’engrais animaux et végétaux.
    • La pollution des sols et des eaux par des déjections animales solides et liquides doit être évitée.

    Fruits et légumes

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • L’exploitation doit être organisée le plus possible en circuit fermé. Les végétaux cultivés sont destinés à l’alimentation animale aussi bien qu’à la consommation humaine.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les semences et les plants conventionnels ne sont autorisés que dans des cas exceptionnels (p. ex. périodes de transition).
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. Les défenses immunitaires des plantes sont renforcées et les mécanismes de régulation naturels sont favorisés: promotion des auxiliaires, choix d’espèces et de variétés adaptées au site, travail du sol au bon moment et fertilisation équilibrée. Les produits phytosanitaires autorisés sont par exemple le pyrèthre et les préparations à base de bacillus thuringiensis.
    • Les procédés mécaniques de travail du sol figurent parmi les tâches les plus importantes de la culture biologique de végétaux.  Le binage permet d’ameublir et de revitaliser le sol et de réduire la croissance des adventices.
    • Les adventices sont régulés grâce à une rotation des cultures appropriée et l’utilisation d’outils mécaniques. Le désherbage par le feu est possible pour les cultures de haute qualité (légumes et betteraves p. ex.).
    • Les engrais minéraux facilement solubles ne sont pas utilisés. Le sol est fertilisé par la rotation des cultures et l’utilisation d’engrais animaux et végétaux.
    • La pollution des sols et des eaux par des déjections animales solides et liquides doit être évitée.

    Céréales

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • L’exploitation doit être organisée le plus possible en circuit fermé. Les végétaux cultivés sont destinés à l’alimentation animale aussi bien qu’à la consommation humaine.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les semences et les plants conventionnels ne sont autorisés que dans des cas exceptionnels (p. ex. périodes de transition).
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. Les défenses immunitaires des plantes sont renforcées et les mécanismes de régulation naturels sont favorisés: promotion des auxiliaires, choix d’espèces et de variétés adaptées au site, travail du sol au bon moment et fertilisation équilibrée. Les produits phytosanitaires autorisés sont par exemple le pyrèthre et les préparations à base de bacillus thuringiensis.
    • Les procédés mécaniques de travail du sol figurent parmi les tâches les plus importantes de la culture biologique de végétaux.  Le binage permet d’ameublir et de revitaliser le sol et de réduire la croissance des adventices.
    • Les adventices sont régulés grâce à une rotation des cultures appropriée et l’utilisation d’outils mécaniques. Le désherbage par le feu est possible pour les cultures de haute qualité (légumes et betteraves p. ex.).
    • Les engrais minéraux facilement solubles ne sont pas utilisés. Le sol est fertilisé par la rotation des cultures et l’utilisation d’engrais animaux et végétaux.
    • La pollution des sols et des eaux par des déjections animales solides et liquides doit être évitée.

     

    Thé, café et cacao

    Les critères qui s'appliquent sont ceux du règlement CE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés mécaniques de travail du sol.
    • Les engrais minéraux facilement solubles ne sont pas utilisés. Le sol est fertilisé par la rotation des cultures et l’utilisation d’engrais animaux et végétaux.
    • Les semences et les plants conventionnels ne sont autorisés que dans des cas exceptionnels (p. ex. périodes de transition). Les périodes de transitions sont autorisées.
    • La pollution des sols et des eaux par des déjections animales solides et liquides doit être évitée.


    Pour les tisanes, voire critères pour les herbes aromatiques.

    Vous avez une question ?

    N'hésitez pas à nous contacter.

    Tel. +41 (0)44 267 44 11 E-Mail eva.hirsiger@pusch.ch

    Nous aurions une question

    Dürfen wir Sie mit einer Nutzerumfrage nerven? Sie dauert nur fünf Minuten, versprochen! ;)


    Non merci.
    Ne plus me souvenir.
    Oui
    Par ici cela va au sondage.